Raquel FERRON MARTINEZ

Doctorante contractuelle, agrégée d’Espagnol et membre du laboratoire CLEA (EA 4083), UFR d’Études ibériques et latino-américaines, Sorbonne Université

Mes recherches portent sur la gestion financière des femmes, ainsi que sur leur inscription et leur participation dans les réseaux économiques sévillans sous les règnes de Philippe II et de Philippe III en Espagne. Après avoir mené des recherches sur les femmes travailleuses et savantes en Al-Andalus au cours de ma première année de master, j’ai ensuite orienté mes recherches vers une étude socio-économique des femmes — « nouvelles » et « vieilles » chrétiennes — dans la Séville de la fin du XVIe siècle à travers l’étude des dots et des arrhes.

Ma contribution au projet MISTIC portera sur la communauté morisque en Espagne (XVIe et XVIIe siècles) et plus spécifiquement, sur les femmes morisques. J’aimerais étudier le processus de formation des acteurs religieux au sein de ces communautés morisques, notamment le rôle des femmes en tant que transmetteurs de croyances et de pratiques religieuses dans le cadre de leur propre communauté, ainsi que leurs rapports avec les autorités religieuses et inquisitoriales de l’Espagne chrétienne du siècle d’Or.

Mon projet est lié au premier axe de MISTIC, « Religion(s) et migration » ainsi qu’au troisième, « Transmission et mobilité intergénérationnelle ».

Méthode

Travail dans les archives de Madrid (Archivo Histórico Nacional [Sección Inquisición]) et de Simancas (Archivo General).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search