Christine MOLINER

Associate professor, OP Jindal Global University (Inde), co-directrice du Centre for Migration and Mobility Studies, fellow de l’Institut Convergences Migrations

Je m’intéresse à l’impact de l’expérience migratoire et des pratiques transnationales sur les constructions identitaires des sikhs, une minorité ethno-religieuse originaire d’Inde du Nord, dont l’histoire migratoire remonte à la fin du 19e siècle pendant la colonisation britannique. J’ai conduit des enquêtes de terrain parmi les communautés diasporiques d’Asie du Sud établies en France et en Grande Bretagne, ainsi que dans les pays d’origine, Inde et Pakistan.

Je mène actuellement des recherches sur les quatre thématiques suivantes :

-les conséquences de la fermeture des frontières européennes sur l’expérience de vie des immigrés pendjabis en lle de France, leur insertion socio-économique, leur santé et la fabrique de leur subjectivité et de leur identité de genre 

-changement social, renforcement des inégalités de caste et coût humain liés à la mobilité internationale dans la société d’origine, le Pendjab indien

-le statut minoritaire des sikhs en Inde et dans la Diaspora et leur rapport à l’hindutva (nationalisme hindou)

-la dimension religieuse du mouvement des paysans indiens (2020-21)

Dans le cadre de MISTIC, j’explore la mobilité transnationale des spécialistes religieux et la fabrique de la compétence et de l’autorité religieuses au sein de la diaspora sikhe, à partir d’un terrain multi-situé, en France (Seine St Denis), au Canada et au Pendjab. Je m’intéresse notamment aux nouvelles formes d’autorité religieuse et à l’acquisition d’un savoir religieux via internet et les réseaux sociaux.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search